Vivre la plaine de l’Abbaye
Accueil du site > 3. l’actualité > Un article d’actualité

Un article d’actualité

dimanche 9 mars 2008, par V.G.N.

A quelques jours du premier tour des élections municipales et cantonales, il m’a paru intéressant de réfléchir au positionnement politique de notre association : Pourquoi une association comme la nôtre dont la visée est indiscutablement politique, au sens où il s’agit d’agir sur l’organisation de la cité, doit rester apolitique ?

Une implication en tant que sympathisant, adhérent, membre actif ou membre du bureau d’une association comme la nôtre indique un engagement, une prise de position. L’adhésion indique la revendication pour soi-même des objets sur lesquelles travaille l’association. Cette adhésion, librement choisie, relie le sujet, par un lien sociétaire, par opposition à un lien communautaire (hérité, transmis, donné).

Comme l’indique Claude Dubar : Le lien sociétaire, comme lien social, est fragile, souvent temporaire mais toujours « signifiant ». Il n’implique pas, contrairement au lien communautaire, le partage de « croyances collectives » ni de « racines communes » (liens de sang, de sol ou de culture) mais la participation à des actions avec d’autres qui sont des « partenaires ». (La crise des identités, l’interprétation d’une mutation, PUF, 2000, p. 195)

Les objets de travail de l’association Vivre la Plaine de l’Abbaye sont ceux qui figurent dans les statuts, communiqués non seulement aux adhérents, mais à tous, en particulier au travers du site internet. Une association comme la nôtre permet à chacun de ses adhérents de participer temporairement, en partenariat avec d’autres, à des actions. Et cette participation induit que celui qui s’engage ainsi, se positionne pour soi-même et pour autrui. C’est effectivement son identité qui est en jeu, à la fois identité pour soi et pour autrui.

Ainsi, Claude Dubar ajoute : L’enjeu de ce lien volontaire n’est pas seulement l’efficacité, la réussite des objectifs de l’action, c’est aussi la reconnaissance de chacun des partenaires comme acteur personnel autant que social.

Il nous importe, individuellement et collectivement, que nos objectifs soient atteints, au moins qu’une avancée se produise. C’est le cas, l’exemple le plus récent - même si d’autres enjeux plus fondamentaux pour la Plaine ne cesseront de nous mobiliser - en est l’installation fin février 2008 des panneaux relatifs aux castors du contre-canal.

Mais il nous importe tout autant que notre association soit reconnue comme acteur incontournable de la cité pour ce qui est en lien avec les objets de travail de l’association. Là aussi, nous avons fait un grand chemin depuis notre création fin 1999. Nous sommes aujourd’hui reconnus comme partenaires incontournables dans les échanges préalables aux prises de décision concernant la plaine par les décideurs. A ce titre, nous participons pleinement à la vie de la cité, et sommes donc une association politique. Pour que cela perdure, que nous gardions notre pouvoir de réflexion et d’action, que chaque adhérent de l’association soit « reconnu comme acteur personnel autant que social » et que l’association le soit également, il est indispensable que nous demeurions apolitique.

Valérie Guillemot Nicolas

vice Présidente

Villeneuve lez Avignon, le 3 mars 2008

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Beroux.com Site réalisé par W. Beroux | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0