Vivre la plaine de l’Abbaye
Accueil du site > 1. l’association > Prise de position à propos du projet practice de golf

Prise de position à propos du projet practice de golf

dimanche 25 novembre 2012, par D.T.

On a plusieurs fois demandé à notre association son avis à propos de la vente de la ferme de monsieur Adam, située dans la plaine, près de la place du marché. La propriété aurait été achetée récemment par des investisseurs dont le projet serait de créer un terrain d’entrainement (practice) de golf.

Si nous regrettons comme beaucoup que cette ferme ne soit pas utilisée par un agriculteur bio qui vendrait en circuit court et approvisionnerait les cantines scolaires, il nous faut bien accepter la réalité de cette vente, et ne pas juger à priori ou trop rapidement l’acheteur et son projet. Il me semble donc que notre association pourrait utilement répondre, non seulement à cette question mais aussi à une question plus générale : quels critères utiliser pour évaluer l’ensemble des différents sites et activités de la plaine ?

Pour nous, ces critères sont les trois sujets qui nous préoccupent :

- le paysage et l’intégration paysagère
- la biodiversité et la performance environnementale
- la valeur d’usage, sociale et culturelle.

D’après ces critères, on comprend bien que la piscine, le tennis ou le terrain de skate board sont moins bien placés pour le critère paysage que les vergers, mais qu’ils ont une valeur d’usage supérieure ; que les routes goudronnées ont une performance environnementale moindre que les routes empierrées… et on peut ainsi analyser tous les sites et activités de la plaine.

Que dire du projet de practice dans ce cadre ?

Intégration paysagère : il devra respecter un minimum les règles du site classé mais la qualité de son aménagement pourra varier entre celle du terrain de foot et celle des plus belles parcelles de la plaine.

Performance environnementale : elle ne sera pas moindre que celle des champs de céréales ou que celle des terrains mis à disposition pour Villeneuve en scène, mais elle pourrait être aussi bonne que celle des prairies non traitées, environnées de haies et de bosquets.

Valeur d’usage : elle dépendra de sa gestion commerciale ; elle pourra s’apparenter à celle du tennis par exemple. En conclusion, nous pouvons situer la qualité du projet de practice quelque part dans la moyenne de ce qui existe actuellement dans la plaine. Elle pourra être médiocre, bonne ou très bonne suivant les modalités choisies pour son aménagement et sa gestion future. En particulier :

-  disposition des greens, des prés, des haies et des bosquets
-  qualité de la réhabilitation de la ferme
-  essences utilisées pour les plantations d’arbres et d’arbustes
-  non utilisation de pesticides
-  gestion des entrées publiques

Nous sommes tout disposés à dialoguer avec les nouveaux propriétaires et à leur fournir des éléments leur permettant de mettre en adéquation leur projet et notre idéal.

David Tresmontant

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Beroux.com Site réalisé par W. Beroux | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0