Vivre la plaine de l’Abbaye
Accueil du site > 6. publications > Archive des bulletins > Les quatre saisons de la plaine de l’Abbaye n° 7 / été 2007

Les quatre saisons de la plaine de l’Abbaye n° 7 / été 2007

jeudi 4 octobre 2007, par S.R.

“Le Déjeuner sur l’Herbe”

photo-reportage : Le pique-nique dans la plaine*)

Le premier "repas de quartier" de la plaine de l’Abbaye, en somme, a eu lieu dans la plaine, à l’initiative de l’association, le Dimanche 6 Mai 2007, rendez-vous pris devant la statue à l’heure de l’apéritif (offert par l’association). Pas loin d’une cinquantaine de personnes ont ainsi pu apprécier les discours de not’président, qui furent très applaudis (le discours) (le président).

photo : S.R.

Les nouvelles de nos projets :

Des noms pour tous les chemins dans la plaine de l’Abbaye

Une lettre avec les pièces jointes suivantes a été envoyée à la mairie :

Proposition de noms pour les chemins de la plaine de l’Abbaye

Les numéros de chemin se réfèrent au plan joint.

L’ensemble des chemins forme un maillage de la plaine : la plupart des chemins va de l’avenue Charles de Gaulle, ou avenue de Verdun, vers le canal (n°1, 2, 3, 7) ; d’autres sont transversaux, relient un chemin à un autre (4, 5, 6) et seront appelés « traverse », les derniers (8, 9) longent le canal.

Le chemin de « Labadier », dont nous proposons de rectifier l’orthographe en « l’Abadié », (« l’Abbaye » en provençal), comportait une large boucle par les chemins n° 1, 6, 3 ; il est proposé de le diviser en quatre chemins, dont seul le n° 1 garde le nom de « chemin de l’Abadié », en acceptant ce mélange de français et de provençal, pour garder l’appellation l’Abadié, qui s’applique aussi à une grande partie de la plaine de l’Abbaye, comme le montre le cadastre.

1. chemin de l’Abadié

2. chemin des Jardins de l’Abbaye

3. chemin des Vergers de l’Abbaye : les vergers et les jardins occupent une grande partie de la plaine, et sont bien présents le long des chemins 3 et 2.

4. traverse Bas-fonds : les eaux de pluie affluent vers ce chemin, situé dans une zone de bas niveau connue sous le nom de Bourbon-bas fonds.

5. traverse des Deux Cabanons : l’entrée du chemin passe entre deux cabanons.

6. traverse du Grand Champ : le chemin longe un grand champ

7. chemin de l’Avion : le 8 Août 1944, la D.C.A. allemande, installée dans la plaine de l’Abbaye, a abattu un bombardier américain qui est tombé dans la propriété du Clos Denis, à l’intérieur de la boucle formée par ce chemin.

8. chemin des Castors : des arbres le long du canal portent les signes de passage des castors ; il est prévu, en association avec la CNR, d’installer des panneaux pour les signaler et les protéger.

9. promenade du Canal : un des chemins les plus parcourus par les promeneurs et les joggers.

Les panneaux pour les castors :

Les services de l’environnement de la C.N.R. ont maintenant établi un très beau projet de panneaux sur les castors qui vivent dans le contre-canal.*) Le prix pour la réalisation de ces panneaux en plexiglas, tenus par deux poteaux sur les cotés, est plus élevé qu’attendu. L’association et la C.N.R. comptent solliciter une participation de la municipalité.

*) sur un text d’un adhérent de l’association

Jardins familiaux/jardins d’insertion Le 27 juin deux membres de l’association ont visité « Les jardins de l’Espérance » à La Ciotat.

Le nouveau jardin pilote, qui a été aménagé début 2004, est un espace pédagogique de plus de 7000 m2 de terrain à découvrir : végétation naturelle méditerranéenne, cultures biologiques, mare pédagogique, abécédaire du toucher et des senteurs, fil d’Ariane en Braille, refuge L.P.O. (Ligue de Protection des Oiseaux) et un refuge C.P.N. (Connaître, Protéger la Nature) pour les insectes.

Créé par une association, il fonctionne avec 200 adhérents et avec l’appui de différents organismes qui donnent des subventions. Tout au long de l’année, sept employés et des bénévoles assurent un programme important d’activités pour tous, de formation et de sorties, y compris l’insertion pour réhabituer au rythme du travail.


      • 1er septembre 2006 : un hectare
      • 2 juin 2007 : un demi hectare
      • Et après ?

AU FEU

La plaine brûle ! Qui nous en veut ?

La plaine brûle ! On y a mis le feu !

La plaine brûle ! C’est l’œuvre du diable

La plaine brûle ! C’est lamentable.

Le blé ? Parti en fumée !

Les cyprès ? ont été ravagés !

Les poiriers ? incendiés puis coupés !

La plaine a brûlé, on n’y peut plus rien.

La plaine a brûlé, pensons à demain.

La plaine a brûlé, demandons enquête :

La plaine brûlera si on s’arrête là.

    • J’avais déjà écrit
    • Les quelques mots promis
    • J’avais déjà fini,
    • Pour Sigrun, mais voici
    • Que la plaine a brûlé
    • J’ai tout recommencé
    • Et les mots du passé
    • AU FEU les ai jetés

V.G.


Notre exposition de photos des élèves du Collège Mourion et de leurs correspondants d’Allemagne se prépare. Vous pouvez déjà noter les dates :

Balade pour la propreté dans la plaine

exposition des photos d’élèves

du 6 août au 12 septembre 2007

dans le hall d’entrée de la mairie


*) en préparation pour le net

SPIP | squelette | | Beroux.com Site réalisé par W. Beroux | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0