Vivre la plaine de l’Abbaye
Accueil du site > 6. publications > Archive des bulletins > Les quatre saisons de la Plaine de l’Abbaye n°17 / hiver 2010

Les quatre saisons de la Plaine de l’Abbaye n°17 / hiver 2010

mardi 9 juin 2015, par S.R.

JPEG - 114.2 ko

Compte-rendu de notre Assemblée générale le 10/12/09

À 19 heures la petite salle Saint Pons est pleine (19 adhérents sont présents et 3 sont excusés) et le président Jacques Baumet ouvre la séance. En procédant selon l’ordre du jour, il rend compte de nos activités en 2009 :

- Exposition des photos d’élèves à l’école Lhermitte

- Pose des nouveaux panneaux avec les noms des chemins

- Notre sortie "Glaner et cuisiner les plantes sauvages dans la plaine"

- Participation à la journée des associations

Nous n’avons pas des nouvelles à donner concernant les autres projets : pose des barrières le long du contre-canal, marquer et rendre visible les entrées de la plaine, la pollution de l’eau, conception et pose des box en bois pour les poubelles, le livre sur l’histoire de la plaine.

Concernant le danger d’inondation de la plaine par des très fortes pluies, nous citons un texte paru dans le Villeneuve Mag : "Dans le cadre du syndicat mixte d’aménagement des bassins versants du Gard rhodanien, un programme d’actions de prévention des inondations (PAPI) a été établi. Les travaux inscrits sont : le recalibrage de la Roubine de la Chartreuse pour 440.000 € et le délestage du ravin des chèvres pour 275.000 €. Ces travaux sont programmés à partir de 2011."

Le trésorier Victor Maillet expose le rapport financier

Le total des recettes s’élève à 1695,80 €. (cotisations annuelles, vente de notre livre, prix de participation à la sortie cueillette/cuisine des plantes sauvages, subvention de la mairie pour 2008 et 2009).

Le total des dépenses est de 782,19 €. (frais de bureau, tenue de compte CCP, don au Télèthon sur la vente des livres, organisation de la sortie cueillette/cuisine des plantes sauvages)

Solde créditeur de 913,61 €.

Victor Maillet propose de reporter ce résultat positif sur les fonds de l’association (6721,62 €) qui seront ainsi portés à la somme totale de 7635,23 €.

Il est proposé d’ouvrir un livret d’épargne de 5000 € afin de ne pas laisser dormir cette somme.

Nous proposons de ne pas demander de subvention à la mairie pour 2010 mais par contre de demander une subvention exceptionnelle pour le projet des jardins partagés ou la création du livre sur l’histoire de la plaine.

David Tresmontant intervient pour nous parler des projets pour 2010

Il demande que les interventions interne à l’association soient regroupées en première partie jusqu’à l’élection, et que les intervenants extérieurs invités donnent des informations dans un deuxième temps, à titre documentaire.

Nos projets pour 2010

Les jardins partagés

Actuellement, nous travaillons sur ce projet en collaboration avec la mairie et basé sur l’étude de 2008 de la plaine. Le but est d’établir une relation, renforcer les liens entre les urbains et la nature. La protection de la plaine passe par une valorisation du lieu, des liens affectifs.

Mais la plupart des terrains sont privés, ce qui ne simplifie pas la tâche. Nous serons vigilants sur les aménagements : la plaine est fragile. Elle a un caractère naturel fin et difficile à maintenir. Il est facile de transformer un paysage rural en paysage de banlieue ...

- ce seront des jardins respectant le jardinage naturel, en bio

- le terrain recherché aurait une surface de 6000 à 10.000 m2 et serait situé au bord d’un chemin pour créer des parcelles de 100/150 m2 pour environ 30 personnes

- voudrions nous un jardin démonstration ?

- et un jardin pédagogique ?

- nous devons définir le public (de Villeneuve, du Grand Avignon ...)

- et l’aménagement (forage, cabanon, WC, parking, place de rencontre commune, entourage des haies de protection ...)

- il faudrait un gardien, un formateur

- s’occuper de l’entretien des parties communes

- décider le prix de location d’une parcelle

- monter un règlement

- éventuellement créer une structure porteuse

Nous allons demander un rendez-vous pour début 2010 à Sophie Zeenny pour ne pas travailler en doublon sur ce projet.

Sortie "Cueillette des salades sauvages" avec Magali Amir qui nous a déjà fait connaitre le grand plaisir de la cueillette de quelques plantes sauvages pour la cuisine cette année. La date choisie sera samedi le 27 février 2010 pour la durée d’un après-midi (à voir : affiche à la fin du bulletin).

Sortie "Reconnaitre les oiseaux par leur chant" avec l’animatrice Elisabeth Devere du Centre Ornithologique du Gard samedi le 8 mai 2010, une sortie matinale.

Plusieurs sorties sont programmées avec Alain Camard : le premier rendez-vous est retenu pour samedi le 22 mai 2010 : Observer les insectes dans la plaine.

Nous voudrions améliorer notre site, peut-être créer un forum.

Un grand projet est portée par l’association Air Libre dont Noémie Dufraisse nous parlera ensuite : "L’itinéraire artistique dans la plaine de l’Abbaye". Nous sommes partenaire de ce projet en apportant notre aide dans la recherche de terrains pour le montage des œuvres et des logements à résidence des artistes. Également nous allons participer au grand pique-nique dans la plaine pour l’inauguration de l’événement.

Relance de nos projets des barrières le long du contre-canal et du livre sur l’histoire de la plaine.

Pour information : La cotisation annuelle pour une personne restera de 15 € et elle sera de 25 € pour un couple.

Monique Bout-Nougier intervient ensuite

La plaine de l’Abbaye est concernée dans le fascicule "Agir pour le développement durable" de la mairie dans toutes les domaines.

Le projet de la plaine est maintenant dans la deuxième phase (après l’étude), la mairie doit faire des choix. Le zonage de l’étude est retenu : culture, loisir, agriculture. Les contacts avec toutes les organismes concernés sont établis et la chambre d’agriculture, la SAFER, le conseil régional et le conseil départemental sont très intéressés à l’avenir de la plaine. Il y a de décisions à trouver sur les outils fonciers et juridiques, le choix de cultures, le reboisement ... Ce sera une agriculture en direction du bio qui pourrait ainsi répondre aux besoins de la cuisine centrale avec un choix de légumes de proximité et de saison. Les contacts avec Le Mas de Carles et SEMAILLES sont établis.

Il faut attendre le premier trimestre de 2010 pour connaitre les prises de décision.

Noémie Dufraisse donne des précisions sur son projet de "L’itinéraire artistique dans la plaine de l’Abbaye"

Il y aura une œuvre plus monumentale et trois œuvres plus petites. Pour le temps de la création des œuvres un artiste sera invité pour 10 jours et trois artistes pour trois jours.

L’inauguration est prévu pour le 1er mai 2010 et les œuvres resterons en place pendant trois mois, de début mai à la fin juillet. L’inauguration se fera avec un grand pique-nique, accompagné de musique et d’autres évènements ... Des sorties seront organisées pour sensibiliser au paysage, à l’agriculture, la faune et la flore. L’association Totout’art proposera un stage, la création d’un œuvre, les écoles seront invités à participer.

Pour financer le projet, Noémie Dufraisse est en contact avec la C.N.R., la municipalité, plusieurs associations, le conseil départemental ...

Il faudrait envoyer maintenant l’appel aux artistes et monter le comité de sélection qui devrait comprendre quatre membres de l’association.

Noémie Dufraisse fait appel aux propriétaires et habitants de la plaine pour trouver des terrains d’exposition et des lieux d’hébergement.

http://associationairlibre.blogspot.com

noemie.dufraisse@laposte.net

Gérard Vallet nous informe sur l’avancée du frelon asiatique

En 2009 on a du constater la présence de ce frelon dans le Gard. L’insecte aurait été introduit en France en 2005. Il est dévastateur pour les abeilles, n’a pas de prédateur et un des moyens pour limiter son invasion paraît être le piégeage des reines fondatrices au printemps qui, elles, restent seules vivantes durant l’hiver.

Nous allons donner toutes les précisions sur notre site (à voir : l’article page 6 dans ce bulletin).

Pour plus d’information :

sur l’état de l’avancement

www.onem-france.org/vespavelutina

texte très complet et vidéo avec stratégie de défense de l’abeille asiatique contre le frelon

http://zebulon1er.free.fr/Frelon.htm

Vous pouvez aussi vous adresser à Gérard Vallet par e-mail :

gerard.vallet@aliceadsl.fr

Deux groupes de travail ont été crées :

- Jardins partagés :

David Tresmontant, Gérard Labrot, Pierre Gruffaz, Simone Nadaud, Sigrun Reineking

- Piégeage frelon : Gérard Vallet, Alain Camard, Paul Courtin, Jacques et Martine Baumet, Robert Tetaz

Avant l’élection du conseil d’administration, Jacques Baumet nous annonce vouloir se retirer du poste de président, trop pris par son travail d’agriculteur et son engagement dans l’association Saint Marc. Il nous assure de rester parmi nous. Nous lui sommes reconnaissant de son travail depuis 10 ans pour l’association. Il était le président fondateur.

Nous insistons sur notre appel aux adhérents qui les souhaitent, de présenter leur candidature comme membre du bureau.

Après la réunion du conseil d’administration, le nouveau bureau se compose comme suit :

David Tresmontant, Président

Victor Maillet, Trésorier

Sigrun Reineking, Secrétaire

Jacques Baumet est élu Président d’honneur

Un changement d’adresse est décidé. La future adresse du siège social sera :

Mazet Pampaligousto

Traverse du Grand Champ - Plaine de l’Abbaye

30400 Villeneuve lez Avignon

téléphone 04 90 25 96 91

email : info@plainedelabbaye.asso.fr

Nos activités, la trésorerie, la composition du bureau, l’élection de Monsieur Jacques Baumet comme président d’honneur et le changement de l’adresse sont approuvées à l’unanimité.

Sigrun Reineking

secrétaire de l’association

Le Frelon asiatique

JPEG - 182.1 ko

Le Frelon européen Vespa crabro

JPEG - 115.5 ko

Le Frelon asiatique Vespa velutina nigrithorax

Originaire d’Indonésie, le Frelon asiatique est détecté pour la première fois dans le Sud Ouest de la France en 2004.

Long de 20 à 25 mm pour les ouvrières, jusqu’à 30 mm pour les reines, Vespa velutina est un peu plus petit que son cousin européen Vespa crabro. Ce frelon nidifie sous abris aérés, dans la frondaison des arbres et exceptionnellement dans les creux des murailles, souvent près d’un point d’eau. Le nid est de forme quasiment sphérique et atteint souvent plus de 40 cm de diamètre et 60 cm de haut. Il est difficile à repérer tant qu’il y a des feuilles sur les arbres.

Comme le Frelon européen, le Frelon asiatique a un cycle de vie d’un an. C’est vers la fin d’été que les femelles reproductrices de la nouvelle génération quittent le nid en compagnie des mâles pour s’accoupler. En hiver, les nids sont vides. Uniquement les femelles reproductrices passent l’hiver dans des abris. C’est tôt au printemps, à partir de début février que les reines du Frelon asiatique sortent de leur hibernation. Elles ne sont pas toutes fécondés.

En France, tous les observateurs s’accordent sur le fait que Vespa velutina n’est pas agressif et qu’il est possible d’observer son nid à 4 ou 5 m de distance sans risque.

Depuis l’été 2006, certains apiculteurs dans le Grand Sud Ouest s’inquiètent de voir leurs ruches plus régulièrement et plus fortement attaquées par cette espèce que par le Frelon européen.

Proche de chez nous, dans le Gard, la présence de Vespa velutina s’est avérée, des foyers ont été localisés en 2008 à St Laurent le Minier, St Jean du Gard, La Salle et à Mons près d’Alès.

Que faire ?

Avant tout, bien savoir que nous ne savons pas grand chose et donc rester attentif, s’informer et informer, agir en esprit coopératif.

Tout en sachant que deux campagnes de piégeage dans les départements du Sud Ouest n’ont pas eu l’effet escompté, la question des pièges se pose pour un usage restreint.

C’est entre février et mars, quand les jeunes reines commencent à construire une nouvelle colonie, qu’on peut les capturer avec des pièges. A partir de début mai le Frelon européen se réveille aussi et il faut arrêter le piégeage. Le Frelon européen fait partie de notre biodiversité.

Sur internet existent plusieurs sites qui donnent des plans pour fabriquer un piège simple fait la plupart du temps avec des bouteilles plastique. Ces modèles expérimentaux correspondent en gros au modèle de G. Dumas, disponible par Gérard Vallet, membre de notre association :

email : gerard.vallet@aliceadsl.fr

ou au modèle publié sur le site :

http://apihb.123.fr/spip.php?article14

Ces pièges élaborés entre 2007 et 2009 sont dit "sélectif".

Après consultation d’une bonne dizaine de sites, nous constatons que la sélectivité n’est pas assuré et l’efficacité pas prouvée.

Il est conseillé d’utiliser ces pièges uniquement proche des ruches menacées et que dans les régions ou on a constaté la présence du Frelon asiatique. Les pièges doivent être contrôlés si possible tous les jours pour libérer les insectes autres que le Frelon asiatique.

Il ne faut pas plus détruire la biodiversité avec les pièges que ne le ferait les frelons d’Asie eux mêmes.

Nous manquons pour l’instant de recul et de connaissance pour confirmer ou infirmer l’importance du danger de Vespa velutina pour l’apiculture.

Son attaque des butineuses et plus précisément des récolteuses de pollen peut nous faire craindre dans l’avenir une cause supplémentaire d’affaiblissement des colonies d’abeilles.

Le Frelon asiatique s’est acclimaté facilement dans le Sud Ouest de la France ; maintenant il faut s’adapter à sa présence.

Sigrun Reineking

L’essentiel de ces informations a été tirées des sites :

http://www.inra.fr/opie-insectes/pd...

http://www.les-frelons.fr/frelon-as...

http://www.apigard.com/articles.php...

Il est important de signaler les nids que vous trouvez au maire de votre commune.

Il existe aussi des fiches de signalement sur internet :

http://inpn.mnhn.fr/isb/index.jsp

http://onem-france.org/vespavelutina

http://lahulotte.fr/img_lh/fiche-fr...

Pour le Gard, signalement par email :

velutina30@gmail.com

Quelques informations :

Il paraît que les travaux pour la mise de toute à l’égout dans un périmètre prescrit autour du réservoir d’eau dans la plaine doivent commencer que vers le début d’été ; les dates précises vous seront communiquées dans le prochaine bulletin.

Les inscriptions pour la prochaine sortie "Cueillette de salades sauvages dans la plaine" samedi le 27 février 2010 sont ouvertes.

JPEG - 125.3 ko
SPIP | squelette | | Beroux.com Site réalisé par W. Beroux | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0