Vivre la plaine de l’Abbaye
Accueil du site > 4. le futur de la plaine > Et demain la plaine ...

Et demain la plaine ...

lundi 6 août 2007

Demain la plaine réduite à un terrain de sport ou à un lotissement ? Nous souhaitons pour elle comme pour nous un autre sort à ce petit territoire. Il est permis d’imaginer que la plaine renforce sa spécificité de territoire rural en milieu urbain, de refuge pour la faune et de diversification de la flore.

Près, bois vergers, maraîchage, plantes mellifères... Un paysage de bocage avec ses haies, ses mares et ses roubines représente le paysage retrouvé de la plaine, adapté au mistral et au soleil.

Un cahier des charges strict pour la préservation de la faune, de la flore et de la qualité de l’eau peut aussi servir de base à une production agricole et mellifère de grande qualité.

Un réseau de chemins et de petits espaces accueillant sans ostentation ni publicité tapageuse peut remplir le rôle social d’offre d’espaces, de nature, de silence et de paysages attendu par la ville.

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Beroux.com Site réalisé par W. Beroux | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0